août 18, 2022
11 11 11 AM
Liposuccion ou abdominoplastie ? Comment choisir ?
Chirurgie esthétique paupières tombantes
Quand faire une liposuccion ? Quel est le meilleur moment ?
Injection de PRP pour l’arthrose
Pourquoi faire une abdominoplastie ?
Tous les usages du plasma riche en plaquette
Augmentation mammaire au résultat naturel à Paris
Solution contre la Ptôse mammaire
C’est quoi le Vampire lift ?
Injection acide hyaluronique pour le menton
Latest Post
Liposuccion ou abdominoplastie ? Comment choisir ? Chirurgie esthétique paupières tombantes Quand faire une liposuccion ? Quel est le meilleur moment ? Injection de PRP pour l’arthrose Pourquoi faire une abdominoplastie ? Tous les usages du plasma riche en plaquette Augmentation mammaire au résultat naturel à Paris Solution contre la Ptôse mammaire C’est quoi le Vampire lift ? Injection acide hyaluronique pour le menton
person holding white cigarette stick

Bénéfices de l’arrêt du tabac

Arrêter de fumer : des bénéfices au jour le jour

Arrêter de fumer signifie briser le cycle de la dépendance et essentiellement recalibrer le cerveau pour qu’il cesse d’avoir envie de nicotine. Pour réussir, les fumeurs qui veulent arrêter de fumer doivent avoir un plan, une stratégie gagnante qui les soutiendra dans leur lutte contre l’envie de nicotine et la dépendance. Plus tôt vous arrêterez de fumer, plus vite vous réduirez votre risque de cancer, de maladie cardiaque et pulmonaire et d’autres affections liées au tabagisme. N’oubliez pas que les avantages de l’arrêt du tabac commencent à peine une heure après votre dernière cigarette. Essayons donc d’arrêter de fumer – les avantages au quotidien sont évidents, tant pour votre santé que pour votre apparence.

Après 20 minutes

Votre rythme cardiaque diminue et revient à la normale. La pression sanguine commence à baisser et la circulation s’améliore.
Après 12 heures

Les cigarettes contiennent de nombreuses toxines bien connues, dont le monoxyde de carbone, qui peut être nocif ou mortel à forte dose et qui empêche l’oxygène de pénétrer dans les poumons et le sang. Après seulement 12 heures sans cigarette, le corps se débarrasse du monoxyde de carbone accumulé par la cigarette. Le taux de monoxyde de carbone revient à la normale et le taux d’oxygène du corps augmente.

Après 1 jour

Un seul jour sans cigarette diminue le risque de crise cardiaque, améliore la pression artérielle et réduit la probabilité d’une maladie cardiaque. En une seule journée, les niveaux d’oxygène augmentent, ce qui facilite l’exercice et favorise les habitudes saines pour le cœur.
Après 2 jours

Fumer endommage les terminaisons nerveuses responsables de l’odorat et du goût. Après deux jours sans cigarette, nous pouvons constater que notre odorat s’est amélioré et que les goûts sont plus vifs. C’est parce que les nerfs commencent à se régénérer.
Après 3 jours

Le taux de nicotine dans le corps d’une personne est désormais réduit à zéro. C’est à ce moment-là que de nombreuses personnes ressentent une sorte de manque de nicotine, avec des symptômes typiques tels que l’irritabilité, la mauvaise humeur et les maux de tête.
Après 1 mois

Nous sommes au premier tournant : la fonction pulmonaire commence à s’améliorer. La toux est réduite et disparaît, l’essoufflement et le manque de souffle ne sont plus ressentis aussi fortement.

L’endurance physique et athlétique s’améliore et vous courez et sautez avec une énergie renouvelée. Les avantages se poursuivent pendant les trois premiers mois : l’état de santé général, la circulation sanguine et la pression artérielle s’améliorent, le risque de maladie cardiaque diminue. Vous vous sentez bien, et même les mauvais sentiments des premiers jours font partie du passé.
Après 9 mois

Neuf mois après avoir arrêté de fumer, vos poumons sont pratiquement guéris. Les délicates structures ressemblant à des cheveux à l’intérieur des poumons, appelées cils, ont retrouvé leur fonction normale. Que font-ils ? Ces structures aident à expulser le mucus des poumons et à combattre les infections. C’est à ce stade que de nombreux ex-fumeurs remarquent une diminution de la fréquence des infections pulmonaires, car les cils peuvent enfin faire leur travail.
Après 1 an

Un an après l’arrêt du tabac, le risque de maladie coronarienne est réduit de moitié.

Après 5 ans

Les cigarettes contiennent de nombreuses toxines connues pour provoquer le rétrécissement des artères et des vaisseaux sanguins. Ces mêmes toxines augmentent également la probabilité de développer des caillots sanguins. Après 5 ans sans tabac, les artères et les veines peuvent recommencer à fonctionner au mieux, en s’élargissant selon les besoins et non en se rétrécissant, ce qui peut entraîner la formation de caillots sanguins. C’est pourquoi le risque d’accident vasculaire cérébral va continuer à diminuer au cours des dix prochaines années.
Après 10 ans

Au bout de dix ans, les risques de développer un cancer du poumon et d’en mourir sont réduits de moitié par rapport à une personne qui continue à fumer. Il en va de même pour le cancer de la bouche, de la gorge ou du pancréas.
Après 15 ans

15 ans après avoir arrêté de fumer, la probabilité de développer une maladie coronarienne est la même que pour un non-fumeur.
Après 20 ans

Après 20 ans, le risque de décès dû à des causes liées au tabagisme, notamment les maladies pulmonaires et le cancer, retombe au niveau d’une personne qui n’a jamais fumé de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code