Questions fréquemment posées sur les Douleurs après une liposuccion

Pendant les deux jours qui suivent la liposuccion, l’intensité de la douleur ressentie dépend du type d’anesthésie utilisé pour la liposuccion. Douleur et inconfort postopératoires L’anesthésie locale persiste généralement pendant plus de 24 heures après l’opération. La liposuccion sous anesthésie générale, sans utilisation simultanée d’une anesthésie locale, est beaucoup plus douloureuse et nécessite généralement des analgésiques narcotiques.

Quel est le degré de douleur et de sensibilité après une liposuccion ?

Dans les jours et les semaines qui suivent la liposuccion, le degré de douleur et de gonflement dépend du type de soins postopératoires utilisés. La douleur est généralement la plus forte entre le 2e et le 4e jour après la liposuccion, puis elle diminue régulièrement par la suite. La sensibilité et la douleur sont généralement gênantes pendant 4 semaines, mais diminuent progressivement au cours des 4 à 8 semaines suivantes.

Quelle est la qualité de la douleur après une liposuccion ?

Immédiatement après la liposuccion tumescente, l’anesthésie locale persiste pendant 12 à 24 heures, de sorte que la seule gêne ressentie est décrite comme une douleur ou une sensibilité. Dès le lendemain d’une liposuccion tumescente réalisée sous anesthésie locale seule, la douleur est semblable à celle d’un coup de soleil et à la douleur musculaire que l’on peut ressentir après un exercice vigoureux.  Ce type de douleur ne nécessite généralement aucun autre médicament que l’acétaminophène (Tylenol).

Quelle est l’intensité de la douleur après une liposuccion ?

Entre les mains d’un chirurgien compétent en matière de liposuccion sous anesthésie locale, les patients ressentent généralement moins d’inconfort après l’opération que lorsque la liposuccion est réalisée sous anesthésie générale. L’intensité de la douleur immédiatement après une liposuccion est très faible lorsque l’anesthésie locale est utilisée, en raison de l’effet de l’anesthésie locale sur la zone. Après une liposuccion effectuée avec une anesthésie locale uniquement, les patients ont rarement besoin de médicaments en plus de l’acétaminophène (Tylenol). Lorsque l’anesthésie générale est utilisée sans une quantité suffisante de lidocaïne (anesthésie locale) dans la solution tumescente, la douleur est beaucoup plus intense et nécessite souvent des analgésiques narcotiques.

Les vêtements de compression élastique réduisent-ils la douleur post-opératoire ?

Les vêtements de compression élastiques peuvent réduire la douleur post-liposuccion s’ils sont utilisés conjointement avec la technique du “drainage ouvert”. “Le drainage ouvert” est la technique qui consiste à ne pas fermer par des points de suture les petites incisions pratiquées pendant la liposuccion afin de maximiser le drainage de la solution analgésique teintée de sang qui peut provoquer un gonflement. Immédiatement après l’intervention, les vêtements élastiques favorisent le drainage maximal de la solution analgésique teintée de sang, ce qui réduit la douleur. Une fois le drainage terminé, certains patients continuent à porter le vêtement de compression pour limiter les mouvements des zones traitées. Cela réduit l’inconfort et procure un sentiment de sécurité.

Que peut-on faire pour minimiser le gonflement et la douleur après une liposuccion ?

Une grande partie de la douleur et du gonflement après une liposuccion est due à la solution analgésique teintée de sang qui reste piégée sous la peau après la liposuccion. Les globules rouges qui se sont échappés des vaisseaux sanguins et les fragments de tissu graisseux qui échappent à l’aspiration et restent sous la peau provoquent une inflammation. L’inflammation provoque à son tour un gonflement et une douleur. En favorisant le drainage complet de cette solution teintée de sang, on peut ainsi minimiser la douleur et le gonflement après une liposuccion. Le drainage complet est obtenu en laissant les sites d’incision à l’air libre (sans utiliser de points de suture pour les fermer) et en portant un vêtement de compression élastique.

Devrai-je rester au lit pendant la période de récupération ?

Non. Les patients sont encouragés à marcher et à être actifs après l’opération. De nombreux patients ayant subi une liposuccion tumescente sous simple anesthésie locale peuvent s’attendre à pouvoir marcher dans les 24 à 48 heures et à reprendre un travail normal dans les 24 à 72 heures. Les patients qui subissent une liposuccion sous anesthésie générale ont tendance à avoir besoin d’un arrêt de travail plus long et ont généralement une période de récupération plus longue.

La liposuccion tumescente sous anesthésie locale est-elle moins douloureuse que sous anesthésie générale ?

Certains patients ont déjà subi une liposuccion sous anesthésie générale, puis une liposuccion supplémentaire par la technique tumescente. La plupart des patients ont déclaré que la liposuccion tumescente était nettement moins douloureuse que la liposuccion sous anesthésie générale. L’infiltration de l’anesthésie locale par la technique tumescente est associée à une gêne minimale. Une fois la zone complètement anesthésiée, l’intervention dans cette zone est indolore. En outre, comme l’anesthésie locale reste dans la zone pendant plus de 12 heures, il n’y a pas de douleur immédiatement après l’opération.

Pourquoi la liposuccion tumescente sous anesthésie locale est-elle généralement moins douloureuse que celle réalisée sous anesthésie générale ?

La douleur associée à la liposuccion peut survenir à trois niveaux : Pendant l’infiltration de la solution tumescente, pendant la liposuccion et après l’opération. Si le chirurgien ou l’infirmière qui effectue l’infiltration tumescente a reçu une formation spécialisée dans ces techniques, le patient ressent généralement très peu de douleur pendant l’injection de l’analgésique local. La technique d’infiltration de la solution anesthésique tumescente requiert une technique et une formation particulières. Sans ce type de formation, les chirurgiens doivent recourir à l’anesthésie générale.

Une fois que l’anesthésie locale tumescente a été complètement insérée dans la graisse. La liposuccion qui suit ne doit causer aucune douleur.

La douleur postopératoire après une Liposuccion est beaucoup plus importante lorsque la liposuccion a été réalisée sous anesthésie générale que lorsqu’elle est réalisée sous anesthésie locale. Après une liposuccion tumescente, l’anesthésie locale persiste pendant plusieurs heures après l’intervention et les patients n’ont besoin que de Tylenol pour leur inconfort. En revanche, en cas d’anesthésie générale, les patients ont généralement besoin d’analgésiques narcotiques pour contrôler la douleur postopératoire. Enfin, l’anesthésie générale, l’utilisation de sédatifs intraveineux et de narcotiques sont associées à une incidence élevée de nausées, de vomissements et de frissons postopératoires. De tels symptômes sont très rares lorsqu’une anesthésie locale est utilisée. Voir https://www.chuv.ch/fr/chuv-home/patients-et-familles/specialites-medicales/atlas-medical-thematique/membres-et-articulations/liposuccion pour en savoir plus !

 

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES SUR LA LIPOSUCCION

Aspiration de la graisse de l’abdomen, des hanches, des cuisses, du cou et des bajoues, des bras, des fesses et des fessiers.

La liposuccion est aujourd’hui plus simple et plus sûre que jamais, et c’est pourquoi sa popularité a augmenté. Cependant, l’exploration des nouvelles options de liposuccion peut être un défi. Pour obtenir des informations sur les procédures de liposuccion, veuillez vous reporter à cette liste de questions fréquemment posées.

Qu’est-ce que la liposuccion ?

La liposuccion est une procédure chirurgicale destinée à éliminer les poches de graisse afin de remodeler des zones spécifiques du corps. Elle est souvent pratiquée pour réduire la graisse au niveau des hanches, des cuisses, de l’abdomen, des bras et d’autres zones. Dans une procédure de liposuccion typique, jusqu’à 5 kg de graisse peuvent être retirés à l’aide d’une aspiration et d’un petit tube appelé canule. Une petite incision est pratiquée près de la zone à traiter, permettant d’insérer la canule à travers la peau. À l’aide d’une aspiration, le chirurgien retire les cellules graisseuses indésirables. L’incision sera ensuite refermée et la patiente pourra profiter d’une silhouette améliorée.

Quelles sont les différentes techniques de liposuccion ?

Les quatre techniques de liposuccion les plus utilisées aujourd’hui sont la liposuccion tumescente, la liposuccion assistée par ultrasons, la LipoSelection et la liposuccion assistée. La liposuccion utilise une grande quantité de liquide salin pour détacher le tissu graisseux des muscles et faciliter l’élimination de la graisse. La liposuccion assistée par ultrasons (LAU), également appelée liposuccion par ultrasons, utilise l’énergie ultrasonique pour détruire la graisse avant de la retirer. Le LipoSelection est un type de liposuccion assistée par ultrasons qui utilise des sondes rainurées et une canule spécialisée. La liposuccion assistée est un type de liposuccion tumescente utilisant une canule vibrante. Cette canule puissante détruit rapidement la graisse afin de pouvoir l’éliminer rapidement.

Suis-je un bon candidat pour la liposuccion ?

Les meilleurs candidats sont les patients en bonne santé et ayant des attentes réalistes quant aux résultats qu’ils peuvent obtenir avec cette procédure chirurgicale. La liposuccion offre des résultats fantastiques mais pas la perfection. Bien que l’âge soit un facteur très important pour définir qui est le candidat idéal pour subir une liposculpture, les conditions générales du corps sont encore plus importantes. Les candidats idéaux sont ceux qui ont suivi un régime et/ou fait de l’exercice mais qui conservent des dépôts disgracieux de graisse corporelle. Les patients en surpoids peuvent bénéficier de cette procédure qui, bien qu’elle ne représente pas une méthode pour perdre du poids, offre de bons résultats. Toutefois, dans l’idéal, la personne devrait avoir un poids proche de la normale.

Vous êtes un bon candidat pour la liposuccion si votre poids est normal ou proche de la normale. Les personnes qui présentent des zones de graisse localisée obtiennent les résultats les plus spectaculaires. Les patients qui ont une peau ferme et élastique constateront que la peau se conforme plus facilement à leur silhouette plus fine. Il n’y a pas de limite d’âge pour la liposuccion. Toutefois, les personnes souffrant d’un problème de santé tel que le diabète ou une mauvaise circulation sanguine ne sont pas des candidats idéaux pour la liposuccion.

Quelles sont les zones les plus couramment traitées ?

Les zones les plus couramment traitées sont, chez les femmes, l’extérieur des cuisses et l’abdomen. Dans le cas des hommes, les zones les plus couramment traitées sont les flancs, également appelés “poignées d’amour” ou “love handles”. D’autres zones populaires pour le traitement par liposuccion sont le cou, le visage, les hanches, le haut des bras, le haut et le bas de l’abdomen, le bas du dos, les côtés des genoux et le bas des jambes. En raison de sa polyvalence, la liposuccion est une procédure de choix, et elle est souvent associée à d’autres types de chirurgie plastique afin d’obtenir des résultats plus spectaculaires. Les médecins peuvent pratiquer la liposuccion faciale et la liposuccion corporelle pour éliminer l’excès de graisse de pratiquement toutes les zones dont le patient est mécontent.

Quels sont les risques associés à la liposuccion ?

La liposuccion est une intervention chirurgicale ; elle comporte donc les mêmes risques que toute autre opération. Les facteurs de risque les plus courants sont l’infection, les saignements et les lésions nerveuses. La liposuccion entraîne également une perte de liquide. Il est important que vous soyez surveillé de près pour éviter une perte excessive de liquide. Si elle n’est pas traitée, la perte de liquide peut entraîner un choc. En outre, les risques liés à la liposuccion peuvent entraîner des caillots de sang, des caillots de graisse, des brûlures par friction ou des réactions indésirables aux médicaments.

Quels sont les effets secondaires courants de la liposuccion ?

L’enflure, les ecchymoses et les cicatrices sont des effets secondaires courants après une liposuccion. Le gonflement peut durer plusieurs mois, mais il ne gênera pas votre vie quotidienne. Les ecchymoses seront probablement plus douloureuses, mais elles guériront après environ un mois. La cicatrice qui subsiste après une liposuccion ne fait généralement qu’un quart de pouce de long et commence à s’estomper quelques semaines après l’opération. La plupart des effets secondaires de la liposuccion sont si légers que, dans la semaine qui suit l’intervention, la plupart des patients sont de retour au travail et reprennent leurs activités quotidiennes.

Quels sont les avantages de la liposuccion ?

La liposuccion permet d’éliminer les petits dépôts de graisse qui se logent dans les zones rebelles qui ne répondent pas au régime et à l’exercice. C’est un moyen de maîtriser la génétique et de prendre le contrôle de sa silhouette. Bien que la liposuccion ne permette d’éliminer que de petites quantités de graisse, l’amélioration esthétique résultant de l’intervention est souvent si spectaculaire qu’elle donne l’impression que vous avez perdu plus de poids. Mais il est également important de garder à l’esprit que les avantages de la liposuccion vont souvent au-delà de l’aspect esthétique. De nombreux patients ayant subi une liposuccion sont en mesure de participer à des activités qu’ils évitaient auparavant en raison de leur apparence, et la plupart d’entre eux déclarent avoir gagné en confiance.

Est-il possible d’éliminer la cellulite par liposuccion ?

L’élimination de la cellulite par liposuccion n’est pas totalement efficace, bien que l’intervention puisse atténuer l’apparence de la cellulite. La cellulite est causée par plusieurs facteurs, dont beaucoup ne peuvent être modifiés par une liposuccion : l’âge, la génétique, le sexe et l’épaisseur de la peau. La liposuccion peut minimiser l’apparence de la cellulite en éliminant la graisse, mais il ne faut pas s’attendre à ce que la cellulite disparaisse complètement.

La graisse peut-elle se reconstituer après une liposuccion ?

La liposuccion permet d’éliminer les cellules graisseuses de zones spécifiques du corps. Ces cellules graisseuses ne repoussent pas. Toutefois, si le patient ne suit pas un régime alimentaire sain et ne fait pas d’exercice, les cellules graisseuses restantes peuvent se développer et entraîner une prise de poids dans toutes les parties du corps. Cependant, les parties qui ont été modelées par liposuccion seront moins aptes à produire de la graisse. En suivant un régime alimentaire et en faisant de l’exercice après une liposuccion, les patients peuvent conserver leur silhouette plus fine.

Dans combien de temps suis-je censé voir des résultats positifs après la liposuccion ?

Vous remarquerez probablement une certaine amélioration après l’opération de liposuccion, mais la plupart des gonflements disparaîtront après quatre à six semaines. Les résultats optimaux de la liposuccion seront visibles trois à six mois après l’intervention. La liposuccion ne doit pas être pratiquée pour perdre du poids, mais pour modeler certaines parties du corps en éliminant les dépôts de graisse.

Quand pourrai-je reprendre le travail ?

Votre retour au travail dépend de la quantité de parties du corps où une liposuccion a été effectuée. Certaines personnes peuvent reprendre le travail immédiatement, mais la plupart prennent quatre à sept jours de repos avant de reprendre leurs fonctions habituelles. Des ecchymoses et des gonflements se produisent pendant la période de récupération qui suit la liposuccion, mais la plupart des patients sont capables de se déplacer assez confortablement pour faire les courses, aller au travail et vaquer à leurs occupations quotidiennes.

La liposuccion est-elle le traitement le plus efficace ?

La liposuccion est un concept dépassé par la liposculpture qui, bien qu’elle puisse sembler identique, diffère sensiblement non seulement dans la technique mais aussi dans le sens de l’intervention elle-même. Elle ne consiste pas à enlever la graisse mais à la modeler, elle se fait avec des canules plus fines et avec des seringues au lieu d’un moteur d’aspiration, ce qui nous permet d’obtenir de meilleurs résultats et de compter ce que nous enlevons de chaque côté. Le plus important est de savoir si vous avez ou non une peau relâchée et si vous avez eu des grossesses ou si vous avez pris et perdu du poids de manière considérable. L’anesthésie est une anesthésie locale avec sédation et peut être réalisée en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation.

Les liposuccions peuvent-elles être pratiquées en été ?

La liposuccion, ou toute autre intervention esthétique, peut être pratiquée à tout moment de l’année. Cependant, il est généralement recommandé de ne pas pratiquer l’intervention par temps chaud en raison de la nécessité de porter une gaine sur la zone opérée pendant un mois après l’intervention.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code