septembre 24, 2022
11 11 11 AM
Quand l’augmentation mammaire n’est pas indiquée ?
Toutes les opérations des seins en chirurgie esthétique
Liposuccion ou abdominoplastie ? Comment choisir ?
Chirurgie esthétique paupières tombantes
Quand faire une liposuccion ? Quel est le meilleur moment ?
Injection de PRP pour l’arthrose
Pourquoi faire une abdominoplastie ?
Tous les usages du plasma riche en plaquette
Augmentation mammaire au résultat naturel à Paris
Solution contre la Ptôse mammaire
Latest Post
Quand l’augmentation mammaire n’est pas indiquée ? Toutes les opérations des seins en chirurgie esthétique Liposuccion ou abdominoplastie ? Comment choisir ? Chirurgie esthétique paupières tombantes Quand faire une liposuccion ? Quel est le meilleur moment ? Injection de PRP pour l’arthrose Pourquoi faire une abdominoplastie ? Tous les usages du plasma riche en plaquette Augmentation mammaire au résultat naturel à Paris Solution contre la Ptôse mammaire

Injection de PRP pour l’arthrose

injection-prp-

Une nouvelle technique appelée PRP, ou plasma riche en plaquettes, est proposée aux patients qui ont souffert d’arthrose. Elle constitue une alternative naturelle à la chirurgie et améliore le processus de guérison des tissus mous et des os. Les injections de PRP provoquent une légère douleur et un gonflement. Elles sont recommandées aux patients qui ont déjà subi des interventions chirurgicales et n’ont pas obtenu de résultats satisfaisants lors du premier traitement. Si vous envisagez de recourir au PRP, lisez ce qui suit pour obtenir des informations importantes sur cette procédure.

Le plasma riche en plaquettes (PRP) est une technique qui utilise une solution dérivée de votre propre sang.
Le plasma riche en plaquettes est un type de traitement qui favorise la guérison en introduisant des plaquettes et des facteurs de croissance dans une zone blessée. Les recherches montrent que cette technique peut diminuer de manière significative la douleur, réduire l’inflammation et améliorer la fonction globale. Elle est particulièrement utile en cas d’arthrose, une maladie dégénérative des articulations caractérisée par une inflammation et une raideur.

Le processus d’injection de PRP implique un processus de séparation. Un médecin prélève du sang sur votre bras et utilise un kit spécial pour séparer le sang en ses composants solides et liquides. Les plaquettes sont ensuite retirées du sang et concentrées dans une solution appelée PRP. Les injections de PRP sont efficaces et ne nécessitent généralement que 30 à 45 minutes.

C’est une alternative à la chirurgie

L’un des avantages du traitement PRP est qu’il s’agit d’une option non chirurgicale et peut même être considéré comme une alternative à la chirurgie. Le traitement peut être effectué sur les patients sans temps d’arrêt ni gêne. La procédure nécessite trois séances, espacées de deux à trois semaines. Les patients peuvent constater une certaine amélioration initiale, qui s’accentue avec le temps. Les images échographiques ou IRM réalisées après le traitement montrent une réparation définitive des tissus. Une injection de PRP peut réduire la nécessité d’une intervention chirurgicale.

Le PRP est une forme de médecine régénérative, qui vise à stimuler la capacité de guérison de l’organisme. Dans l’organisme, les plaquettes migrent naturellement vers la zone lésée et libèrent des facteurs de croissance qui contribuent à la guérison des tissus endommagés. Le PRP contient trois à cinq fois plus de facteurs de croissance que le sang ordinaire. L’injection de PRP active les mécanismes de régénération de l’organisme, ce qui en fait une alternative viable à la chirurgie.

Il améliore la cicatrisation des tissus mous et des os

La cicatrisation est un processus naturel dans les structures osseuses et les tissus mous. Elle dépend de plusieurs facteurs tels que la gravité de la blessure, l’âge et l’état de santé général. La physiothérapie facilite la guérison en améliorant la fonction des tissus endommagés, réduisant ainsi le risque de nouvelle blessure et de douleur chronique. Le processus de guérison des os et des tissus mous se compose de trois phases. Dans la première phase, les vaisseaux sanguins sont perturbés et les cellules souches mésenchymateuses migrent vers la zone fracturée.

Il existe un équilibre critique entre les cytokines pro-inflammatoires et anti-inflammatoires pendant la guérison osseuse. L’inflammation augmente le risque de destruction osseuse en l’absence de TNFa, tandis que des concentrations élevées et prolongées de TNFa retardent la guérison des fractures. L’interleukine 17 (IL-17) est une cytokine principale produite par les cellules T helper 17 et a des effets à la fois anaboliques et cataboliques. Cette cytokine est exprimée de manière appropriée dans la phase précoce de la guérison et est également régulée à la baisse pendant un certain temps au cours de la cascade de guérison.

Il provoque une légère douleur et un gonflement

Le premier jour après votre injection de PRP, vous ressentirez une légère gêne. C’est normal et cela est dû à une réaction inflammatoire temporaire. L’injection déclenche la réparation des tissus dans les articulations endommagées. En général, le gonflement dure quelques jours après l’intervention et se résorbe de lui-même. Si le gonflement est gênant, vous pouvez appliquer une poche de glace sur la zone concernée. Cela devrait réduire l’enflure et vous aider à reprendre vos activités normales.

Les médicaments anti-inflammatoires doivent être arrêtés au moins cinq jours avant l’intervention. Les patients qui prennent des anticoagulants doivent cesser de les prendre au moins une semaine avant leur injection de PRP. Il est également conseillé de ne pas prendre d’anticoagulants pendant plusieurs semaines après l’injection. Il est également conseillé de boire au moins deux litres d’eau avant l’injection de PRP. Le sang prélevé pendant l’intervention aide l’anesthésique à adhérer à l’articulation et prévient les saignements.

Il stimule la réparation du tendon

L’injection de PRP est une méthode permettant d’accélérer la réparation des tendons. Le sérum est riche en facteurs de croissance et en plaquettes, qui sont essentiels au maintien et à la réparation du tendon. Le PRP injecté améliore le recrutement des cellules souches et la production de collagène dans les fibroblastes du tendon. De plus, les injections locales de PRP dans le tendon augmentent la migration des cellules souches issues de la circulation. Ces cellules jouent un rôle important dans la réparation et la régénération du tendon.

Voir https://www.entourage.ch/fr/technologies/prp-plasma-riche-en-plaquettes/ pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code