black and white digital heart beat monitor at 97 display
Rate this post

La laparoscopie est une technique chirurgicale qui consiste à réaliser l’opération par 4 petites incisions cutanées de moins d’un demi-centimètre. On évite ainsi les grandes « coupures » et tous les inconvénients qui y sont liés de la chirurgie traditionnelle (laparotomie).

Pour ce faire, la cavité abdominale est d’abord distendue par l’insufflation de dioxyde de carbone, puis une optique reliée à une caméra est introduite par une petite incision pratiquée dans le nombril et l’opération est réalisée à l’aide d’instruments très fins introduits par les 3 petites incisions pratiquées in situ dans la paroi abdominale.

QUELLES OPÉRATIONS PEUVENT ÊTRE RÉALISÉES PAR VOIE LAPAROSCOPIQUE ?

Pratiquement toutes les opérations peuvent être réalisées par voie laparoscopique, à quelques exceptions près. Depuis 15 ans, dans notre clinique, nous pratiquons couramment, en plus des opérations classiques sur les annexes, des myomectomies, des hystérectomies, des éradications d’endométriose, des opérations pour certains types de tumeurs. Ces dernières années, les prolapsus utéro-vaginaux ont été traités principalement par laparoscopie et par préservation de l’utérus.

QUEL TYPE D’ANESTHÉSIE EST UTILISÉ ?

Sauf cas particulier, toute chirurgie laparoscopique est réalisée sous anesthésie générale. A la discrétion de l’anesthésiste et pour des opérations particulièrement complexes, il peut être décidé de combiner l’anesthésie générale avec une anesthésie loco-régionale (péridurale). Pour ce faire, on place un petit cathéter dans le dos du patient avant de l’endormir. Ce cathéter sera maintenu pendant 24 à 48 heures afin de mieux contrôler les éventuelles douleurs postopératoires.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *