Nip tuck quentin costa episode

NIP Tuck seriesIl y a quelques émissions qui suscitent la colère du Conseil de télévision des parents comme “Nip/Tuck”.

Tout comme les émissions de sexe ado “Dawson’s Creek”, “The O.C.” et “Gossip Girl”, “Nip/Tuck” a suscité la condamnation du conseil pour toutes sortes d’actes pervers – y compris la “nécrophilie incestueuse” – des tonnes de drogue et beaucoup de violence diverse (sans compter les scènes de chirurgie intensément représentées).

Et, bien sûr, c’est pour cela que les téléspectateurs l’adorent.

20081230-nip-dvd.jpgFX, l’émission sur les chirurgiens plasticiens, les meilleurs amis et les pires ennemis, Sean McNamara (Dylan Walsh) et Christian Troy (Julian McMahon), a une liste apparemment interminable d’intrigues douteuses (voir : viol, inceste, meurtre, orgies, adultère, pédophilie, bref, tout ce qui peut mettre Ned Flanders mal à l’aise) et avec la première partie de la saison 5 qui sort en DVD en décembre. 30 décembre et la seconde partie en première le 6 janvier, il y a beaucoup de choses à retenir et encore plus à attendre.

Mais étant donné toutes les filles avec lesquelles les médecins couchent, toutes les poursuites pour faute professionnelle qui pourraient être justifiées et toutes les fois où Sean et Christian se disputent Julia (Joely Richardson) entre eux, il est difficile de suivre toute l’indécence. Vous voulez vous rattraper ? Voici la liste des cinq moments les plus inappropriés de “Nip/Tuck” de Express – vous aurez peut-être besoin d’une séance de conseil par la suite.

Sean et Christian ont tous deux le don de nouer des relations avec des femmes qui finissent par en devenir obsédées (ce qui est surprenant, vu leur misogynie habituelle). Dans la quatrième saison, Monica Wilder (Jennifer Hall) remporte la palme. Nounou potentielle du fils nouveau-né de Sean, Conor, Monica ne comprend pas l’allusion quand Sean ne l’engage pas, ni après que les deux aient couché ensemble et qu’il ne veuille plus rien avoir à faire avec elle.

D’abord, elle essaie de faire chanter Sean. Ensuite, elle lui demande de vérifier si son mamelon n’est pas infecté, alors qu’elle tente à plusieurs reprises d’allaiter Conor (la scène ressemble un peu à un mélange bizarre de celle de “Fight Club” où Marla demande à Edward Norton de vérifier si son sein n’a pas une grosseur et celle de “The Hand that Rocks the Cradle” où Rebecca De Mornay commence à allaiter l’enfant qui n’est pas le sien). Puis elle menace d’aller à la police avec une histoire sur la façon dont Sean l’a violée… jusqu’à ce qu’elle soit renversée par un bus. Tout cela est très “Mean Girls” et correspond à l’épisode “Lost” de “Not in Portland”, en plus d’être complètement satisfaisant et totalement inutile.

Mais, bon, tuer des personnages de manière improbable est la méthode la plus facile pour s’en débarrasser (regardez comment Gina [Jessalyn Gilsig] se fait tuer dans la saison 5 : elle est poussée du rebord d’un toit en faisant l’amour avec Christian).

Christian a eu des relations sexuelles avec pratiquement toutes les femmes qui se sont présentées, des adolescentes à peine majeures aux patients de chirurgie plastique en passant par les stars du porno. Mais après avoir été violé par le Carver dans la troisième saison, Christian commence à rêver de coucher avec Sean, ce qui renforce l’idée que les deux ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre.

C’est une séquence gênante à regarder, et bien que l’explication du rêve soit logique (elle n’est pas aussi mauvaise que Dallas), on ne peut pas s’empêcher de se poser des questions : Quelle serait la relation entre Christian et Sean ? Et continueraient-ils à partager Julia ?

Matt McNamara (John Hensley) a toujours eu une petite crise d’identité : En grandissant, Matt pensait être le fils de Sean avec Julia, pour apprendre ensuite que Christian est en fait son père biologique. Avance rapide à la troisième saison, et Matt s’est rasé la tête. Il sort avec une fille néo-nazie nommée Ariel Alderman et se bat contre des transsexuels en pré-op pendant son temps libre.

Mais Matt se lie d’amitié avec Cherry Peck, qu’il a déjà attaquée, et demande à Sean de l’opérer. Dommage que le père d’Ariel les voie ensemble, les kidnappe et oblige Matt à couper le pénis de Cherry en premier. C’est brutal, bizarre et complètement incohérent, et cela ne fait que s’améliorer lorsque Matt et Cherry ripostent à M. Alderman en lui tirant dans le dos et en l’enterrant vivant. La violence n’est pas forcément la meilleure réponse, mais cela semble fonctionner assez bien sur “Nip/Tuck”.

Pendant les saisons deux et trois, The Carver a terrorisé Miami, non seulement en violant ses victimes, mais aussi en leur tailladant chaque côté de la bouche à la manière d’un Joker. Prétendant que la beauté est une malédiction sur le monde, le Carver a attaqué Sean, violé Christian et kidnappé sa fiancée, Kimber, le jour de leur mariage, faisant croire que Kimber avait laissé Christian sur l’autel pour qu’il ne soupçonne pas son véritable destin. Après avoir défait toutes les chirurgies plastiques de l’ancienne star du porno sans aucune anesthésie, le Découpeur a continué à terroriser la ville.

Mais l’identité de la liane masquée a dû être révélée, et il était vaguement décevant de constater que le Découpeur était son collègue plasticien Quentin Costa (Bruno Campos), qui avait déjà l’air d’un connard (en particulier, il sortait avec Julia pour contrarier Sean, tout en couchant avec plusieurs autres étudiants). Mais ce qui est plus surprenant que ce qu’il avait sous son masque, c’est ce qu’il avait sous son pantalon : Rien. Dans la scène du grand dévoilement, Quentin est bizarrement comme une poupée Ken en bas, ce qui fait que les téléspectateurs de partout se grattent la tête dans la confusion et essaient de comprendre exactement comment il faisait tant l’amour s’il ne le faisait pas vraiment, enfin, s’il le faisait.

S’il y a un personnage sur “Nip/Tuck” avec une histoire plus compliquée qu’Ava Moore (Famke Janssen), nous ne l’avons pas encore vu. Autrefois homosexuel et escorte de femmes âgées, Ava – qui s’appelait alors Avery – était amoureuse du Dr Barrett Moore (le toujours agréable Alec Baldwin, dans un autre rôle bizarre mais génial), et a convaincu Barrett de lui faire subir une opération de changement de sexe pour que les deux puissent être ensemble en tant qu’homme et femme. Après qu’Avery soit devenue Ava, la relation entre elle et Barrett s’est effondrée et elle a fui avec leur fils, Adrian (qui était biologiquement lié à Barrett mais pas à elle).

Ava s’est ensuite fait passer pour une coach de vie ; bien qu’elle ait été engagée par Sean pour soigner Julia, elle a rapidement séduit Matt. Les deux ont commencé une relation, et Adrian, qui a le même âge que Matt, est devenu envieux – ce qui n’est pas surprenant en soi, non ? Tout enfant dont les parents commencent à sortir avec quelqu’un de leur âge doit se sentir étrange. Sauf qu’Adrian couche lui aussi avec Ava, dans une tournure nauséabonde et incestueuse qui se transforme en jalousie enragée de la part d’Adrian, en un ultimatum de sa part à Ava et en un suicide devant elle.

Tout cet échange, et l’abandon par Ava du corps d’Adrian sur le sol de son appartement alors qu’elle part prendre un avion pour Paris, est assez choquant, surtout parce que la saga Ava-Matt-Adrian s’est déroulée dans la deuxième saison de “Nip/Tuck”, à l’époque où les intrigues de la série n’étaient pas aussi tordues qu’aujourd’hui. Peut-être que cette intrigue secondaire a été le point tournant ; si c’est le cas, nous ne serions pas surpris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code