Diabète sucré du pancréas

Diabète de type II

Origine et manifestation du diabète

Le diabète est une maladie universellement répandue. Le terme diabète, considéré isolément, signifie “de passage”. Ce concept a été attribué il y a plusieurs siècles à une supposée altération rénale responsable de la production de polyurie, l’un des signes caractéristiques de la maladie.
D’un point de vue clinique, le diabète sucré est une maladie métabolique avec une prééminence dans la régulation du métabolisme du glucose, avec la caractéristique de présenter des complications neurologiques et vasculaires dans le temps.
Il existe deux formes cliniques définies de diabète sucré : l’insuline insulino-dépendante et l’insuline non dépendante. Les symptômes du diabète, qui n’ont pas toujours l’importance d’alerter le patient, en particulier dans le cas des patients insulinodépendants, sont la polyurie, la polydipsie, la perte de poids, la déficience visuelle, la balanopostite chez les hommes et les démangeaisons vaginales chez les femmes.
Chez les patients insulinodépendants, souvent des adolescents, l’acidocétose peut conduire à un tableau plus dramatique d’apparition soudaine (vomissements, malaise général, déshydratation, coma diabétique). Il a maintenant tendance à être classé en diabète de type I et diabète de type II.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code