Foire aux questions sur l’augmentation mammaire

1. Qui est candidat à une augmentation mammaire ?

Pour être candidate à une Augmentation mammaire, vous devez être en bonne santé physique et avoir une bonne idée que les implants mammaires amélioreront l’apparence de votre corps. Les implants mammaires ne doivent pas être recherchés pour plaire à quelqu’un d’autre, comme un conjoint ou un petit ami, ou comme “solution rapide” à d’autres problèmes.
Les meilleures candidates sont généralement des femmes qui, sur une longue période, ont eu le désir d’augmenter la taille de leurs seins pour améliorer la forme de leur corps, mieux s’adapter à une robe et à des styles vestimentaires et, autrement, pour mieux proportionner leur corps. Les bonnes candidates sont également les femmes qui ont accouché et allaité un ou plusieurs enfants et qui ont eu des changements importants dans la forme, la taille et l’apparence de leurs seins en conséquence.
Contrairement à l’opinion publique, la plupart des femmes qui souhaitent une augmentation mammaire mènent une vie ordinaire et quotidienne et travaillent comme ménagères, secrétaires, enseignantes, professionnelles, mères, infirmières, avocates, hôtesses de l’air, médecins, etc.

2. Qui ne devrait pas avoir recours à une augmentation mammaire ?

Une femme ne devrait pas se faire augmenter les seins pour faire plaisir à quelqu’un d’autre ou pour sauver une relation qui, autrement, serait vouée à l’échec. Les implants ne doivent être placés que pour l’image qu’elle a d’elle-même, et non pour l’image qu’elle a de quelqu’un d’autre.

3. Dois-je attendre après l’accouchement pour avoir une augmentation mammaire ?

La décision de subir une intervention est une décision personnelle. Il n’y a jamais de “bon” ou de “mauvais” moment. Une femme peut profiter des résultats d’une augmentation avant de décider de fonder une famille. Il est peu probable que l’augmentation mammaire modifie la capacité d’allaiter un bébé. Toutefois, il existe un léger risque que la sensation diminue après l’augmentation et que celle-ci puisse interférer avec les réflexes nécessaires à l’allaitement.
Les seins, qu’ils soient augmentés ou non, perdent souvent du volume et tombent après l’augmentation et la diminution de taille qui s’ensuit après l’accouchement et l’allaitement. Cette perte de volume peut être due à des changements hormonaux naturels et peut se produire qu’une femme allaite ou non son bébé.

4. Quels sont les différents types d’incisions pour les implants mammaires et laquelle dois-je pratiquer ?

L’emplacement de l’incision pour l’augmentation mammaire est très individuel et se divise en quatre catégories :
• Sous le sein, dans le pli du sein.
• Autour du mamelon et de l’aréole.
• Dans l’aisselle (aisselle).
• Au niveau du nombril.
C’est une question très fréquemment posée par les femmes qui n’ont jamais eu d’implants mammaires, et elles ont tendance à s’inquiéter beaucoup de l’endroit où se feront les incisions. Cependant, il est extrêmement rare qu’une femme ait des problèmes ou des plaintes concernant l’apparence ou l’emplacement des incisions après l’opération et la cicatrisation des incisions.
En Suisse, la plupart des implants mammaires sont placés par une incision autour du mamelon ou sous le sein. L’avantage de ces approches est que la position du tissu mammaire par rapport au muscle du sein et à l’implant peut être mieux et plus précisément façonnée à partir de ces approches. Cela peut permettre de réaliser une procédure “à double plan” où l’implant est partiellement ou principalement placé sous le muscle avec seulement une petite exposition sous le tissu mammaire lui-même. Cela permet d’obtenir de meilleures chances d’obtenir un meilleur résultat et un sein augmenté d’apparence plus naturelle. Ces approches sont également cachées dans un bikini, même très petit, car elles sont placées sous les lignes du bikini standard.

L’approche axillaire (aisselle) est utilisée par certains chirurgiens. Il est plus difficile de façonner le tissu mammaire à partir de cette approche et les implants ont tendance à être placés plus haut dans la poitrine et prennent plus de temps à descendre jusqu’à la bonne position, plus bas dans le sein, sur la paroi thoracique. Ces incisions cicatrisent généralement assez bien, bien qu’elles puissent être visibles dans un bikini ou un débardeur.
L’incision du nombril (ombilicale) a également été présentée par certains chirurgiens comme un nouveau moyen de “garder une incision loin des seins”. Une instrumentation spéciale est nécessaire et un long tunnel est creusé sous la peau pour placer l’implant dans le sein. Cette approche présente des inconvénients importants, notamment le fait que seuls des implants salins et non en silicone peuvent être placés par cette méthode. Il est également beaucoup plus difficile de placer un implant sous le muscle en utilisant cette approche et il est beaucoup plus difficile de libérer correctement le muscle pectoral (paroi thoracique) pour une mise en place optimale de l’implant, surtout sans soulever ou déchirer le muscle.

5. Les implants mammaires vont-ils interférer avec une mammographie ?

Les implants mammaires peuvent interférer avec les résultats d’une mammographie chez certaines patientes, principalement celles qui ont des implants placés sous la peau (au-dessus du muscle). Cependant, cette obstruction est fortement réduite avec les implants placés sous le muscle (derrière le muscle). Il s’agit là d’une question très importante pour une femme ayant de lourds antécédents familiaux de cancer du sein.

6. Quelle est la durée de la convalescence après l’opération ?

Le temps de récupération pour une augmentation mammaire varie considérablement, mais la plupart des patientes du Dr reprennent la majorité de leurs activités normales 48 à 72 heures après l’opération. Le Dr en discutera plus en détail avec vous lors de votre première consultation. Voir aussi https://www.chuv.ch/fr/chuv-home/patients-et-familles/specialites-medicales/atlas-medical-thematique/sein/augmentation-mammaire/ pour en savoir plus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code