Covid 19 et médecine esthétique

Le covid-19 est arrivé et il a tout perturbé. Nous avons dû changer notre routine quotidienne dans une large mesure et de manière abrupte, presque sans avertissement.

Nous, les dermatologues, disons toujours que notre peau est le reflet de ce que nous ressentons, de sorte que notre humeur peut faire des ravages en période d’incertitude, comme c’est le cas actuellement en raison de la pandémie.

Dans ce billet, nous allons essayer d’expliquer ce que le confinement fait à notre peau, comment nous devons en prendre soin et, surtout, reconnaître pourquoi cela nous arrive.

Si nous avions déjà commencé avec l’ère de l’effluve télogène (perte de cheveux excessivement saisonnière), elle va probablement s’aggraver dans les prochains mois. Nous devons tenir compte du fait qu’il s’agit d’une perte de cheveux transitoire, qu’elle n’entraînera pas d’alopécie à long terme et que, dans quelques mois, le volume des cheveux reviendra à la normale à mesure que les cheveux repousseront. Une astuce que nous pouvons faire à la maison est de nous laver les cheveux fréquemment (tous les jours ou tous les deux jours), de sorte que les cheveux qui ont déjà terminé leur cycle soient éliminés et que le nouveau follicule pileux puisse pousser.

Nous devons nous laver les mains fréquemment. C’est la première recommandation pour éviter la transmission du virus. Cependant, l’eau irrite la peau et provoque une sécheresse, une desquamation et même de l’eczéma. La dermatite irritative des mains est la pathologie que nous voyons et dont nous souffrons le plus depuis que l’état d’alerte a été déclaré. Nous devons utiliser des savons doux, de type syndet. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des savons agressifs car ils modifient le pH physiologique de notre peau, en plus de limiter l’utilisation de gels hydro-alcooliques pour les moments spécifiques où nous ne pouvons pas nous laver les mains. Il est également essentiel d’appliquer une crème hydratante après chaque lavage.

CARENCE EN VITAMINE D EN QUARANTAINE

Le confinement peut intervenir dans la synthèse de la vitamine D puisque nous voyons à peine le soleil. Si nous faisons passer le soleil par la fenêtre, cela augmente-t-il la synthèse de cette vitamine ? La réponse est NON. Dans le rayonnement solaire, le rayonnement ultraviolet B (UVB) est celui qui stimule la synthèse de la vitamine D et ne passe pas à travers les cristaux. Les rayons ultraviolets A (UVA) passent à travers les cristaux et sont ceux qui stimulent le bronzage. Par conséquent, si nous avons une terrasse ou un jardin, 15-20 minutes au soleil en manches courtes suffiraient, en évitant les heures centrales de la journée et en utilisant un écran solaire (SPF) uniquement sur le visage. Pour ceux d’entre nous qui n’ont pas la possibilité de s’exposer au soleil lorsqu’ils sont à la maison, nous pouvons prendre des suppléments de vitamine D par voie orale, sur prescription médicale.

Nous devons maintenir notre routine habituelle de soins du visage, nous ne devons pas être paresseux pour ne pas sortir de la maison et ne pas nous maquiller. En général, la routine matinale de base est la suivante : nettoyage, contour des yeux, sérum antioxydant et SPF. J’insiste pour appliquer le SPF même à la maison parce que les rayons UVA qui traversent les cristaux et la lumière bleue (provenant des écrans) sont responsables du photovieillissement (taches et rides). Une routine de base pour la nuit peut être : un nouveau nettoyage, le contour des yeux et un traitement intensif avec des rétinoïdes et/ou des acides hydroxylés. Il est préférable d’utiliser des cosmétiques avec des récipients sans air ou à dose unique.

L’arrêt de l’activité, le fait d’être à la maison et la charge émotionnelle importante résultant de l’isolement provoquent la libération d’une plus grande quantité de cortisol dans le sang (l’hormone du stress). Cela aura un impact direct sur notre peau sous la forme de poussées d’acné et de rosacée, d’une aggravation de la dermatite atopique ou du psoriasis. La peau et l’esprit sont étroitement liés car ils proviennent de la même couche de l’embryon. Si c’est votre cas, nous sommes là pour vous aider. Prenez votre rendez-vous en ligne.

Cela dit, nous allons prendre soin de la peau avec des produits spécifiques, avoir une alimentation équilibrée et faire de l’exercice physique (je recommande le pilates ou le yoga) pour que notre plus gros organe souffre le moins possible pendant cette quarantaine. Allez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code