septembre 26, 2021
11 11 11 AM
Se refaire les fesses
Filler pour les lèvres du visage
Injection botox pour homme
Quelle différence entre rhinoplastie et rhinofiller ?
Histoire de la médecine esthétique
C’est quoi le Gummy Smile à Lausanne ?
Comment choisir un bon chirurgien esthétique ?
Liposuccion résultats après combien de temps ?
Hyperplasie adipeuse paradoxale à Genève, questions et réponses
Questions et réponses sur la chirurgie des paupières
Latest Post
Se refaire les fesses Filler pour les lèvres du visage Injection botox pour homme Quelle différence entre rhinoplastie et rhinofiller ? Histoire de la médecine esthétique C’est quoi le Gummy Smile à Lausanne ? Comment choisir un bon chirurgien esthétique ? Liposuccion résultats après combien de temps ? Hyperplasie adipeuse paradoxale à Genève, questions et réponses Questions et réponses sur la chirurgie des paupières

Questions sur les maladie inflammatoires chronique

Questions sur les maladie inflammatoires chronique

L’inflammation fait partie du mécanisme de défense de l’organisme et joue un rôle dans le processus de guérison. Lorsque le corps détecte un intrus, il lance une réponse biologique pour tenter de l’éliminer.

Tout ce que vous devez savoir sur l’inflammation

L’agresseur peut être un corps étranger, comme une épine, un irritant ou un agent pathogène. Les agents pathogènes comprennent les bactéries, les virus et d’autres organismes qui provoquent des infections. Parfois, le corps perçoit par erreur ses propres cellules ou tissus comme étant nuisibles. Cette réaction peut conduire à des maladies auto-immunes, comme le diabète de type. Les experts pensent que l’inflammation peut contribuer à un large éventail de maladies chroniques. Citons par exemple le syndrome métabolique, qui comprend le diabète de type 2, les maladies cardiaques et l’obésité. Les personnes atteintes de ces pathologies présentent souvent des niveaux plus élevés de marqueurs inflammatoires dans leur organisme. Dans cet article, vous en saurez plus sur les causes de l’inflammation, ses symptômes et les moyens de la résoudre.

Types et symptômes

Une personne souffrant d’une inflammation aiguë peut ressentir une douleur dans la zone affectée.

Il existe deux principaux types d’inflammation : aiguë et chronique.

Inflammation aiguë

  • Une blessure ou une maladie peut entraîner une inflammation aiguë, ou de courte durée.
  • Les cinq principaux signes d’inflammation aiguë sont les suivants
  • La douleur : Elle peut se manifester en permanence ou seulement lorsqu’une personne touche la zone touchée.
  • Rougeur : Elle est due à une augmentation de l’apport sanguin dans les capillaires de la zone concernée.
  • Perte de fonction : Il peut y avoir des difficultés à bouger une articulation, à respirer, à sentir les odeurs, etc.
  • Gonflement : L’accumulation de liquide peut provoquer un œdème.
  • Chaleur : L’augmentation du flux sanguin peut rendre la zone touchée chaude au toucher.

Ces signes ne sont pas toujours présents. Parfois, l’inflammation est “silencieuse”, sans symptômes. Une personne peut également se sentir fatiguée, se sentir mal en général et avoir de la fièvre. Les symptômes de l’inflammation aiguë durent quelques jours. L’inflammation subaiguë dure de 2 à 6 semaines. L’inflammation chronique peut durer des mois ou des années. Elle a ou peut avoir des liens avec diverses maladies, telles que :

  • Le diabète
  • Les maladies cardiovasculaires (MCV)
  • L’arthrite et d’autres maladies articulaires
  • Les allergies
  • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Psoriasis
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • Les symptômes dépendent de la maladie, mais ils peuvent inclure la douleur et la fatigue.

Mesurer l’inflammation

Lorsqu’une inflammation est présente dans l’organisme, on observe des niveaux plus élevés de substances appelées biomarqueurs. La protéine C-réactive (CRP) est un exemple de biomarqueur. Si un médecin veut tester une inflammation, il peut évaluer les niveaux de CRP. Les niveaux de CRP ont tendance à être plus élevés chez les personnes âgées et chez celles qui souffrent de maladies telles que le cancer et l’obésité. Même le régime alimentaire et l’exercice physique peuvent faire la différence.

Causes

L’inflammation se produit lorsqu’un facteur physique déclenche une réaction immunitaire. L’inflammation ne signifie pas nécessairement qu’il y a une infection, mais une infection peut provoquer une inflammation.

Inflammation aiguë

L’inflammation aiguë peut résulter de :

  • Une exposition à une substance, telle qu’une piqûre d’abeille ou de la poussière
  • Une blessure
  • Une infection

Lorsque l’organisme détecte des dommages ou des agents pathogènes, le système immunitaire déclenche un certain nombre de réactions : Les tissus accumulent des protéines plasmatiques, ce qui entraîne une accumulation de liquide qui se traduit par un gonflement. L’organisme libère des neutrophiles, un type de globules blancs, ou leucocytes, qui se déplacent vers la zone affectée. Les leucocytes contiennent des molécules qui peuvent aider à combattre les agents pathogènes.

Les petits vaisseaux sanguins s’agrandissent

Pour permettre aux leucocytes et aux protéines plasmatiques d’atteindre plus facilement le site de la blessure. Les signes d’inflammation aiguë peuvent apparaître en quelques heures ou quelques jours, selon la cause. Dans certains cas, ils peuvent rapidement devenir graves. Leur évolution et leur durée dépendent de la cause, de la partie du corps qu’ils affectent et de facteurs individuels.

Parmi les facteurs et les infections qui peuvent entraîner une inflammation aiguë, citons :

  • Une bronchite aiguë, une appendicite et d’autres maladies se terminant par “-itis”.
  • Un ongle incarné
  • Un mal de gorge dû à un rhume ou à une grippe
  • Un traumatisme physique ou une blessure

Inflammation chronique

Une inflammation chronique peut se développer si une personne présente

Une sensibilité : L’inflammation se produit lorsque le corps détecte quelque chose qui ne devrait pas être là. L’hypersensibilité à un déclencheur externe peut entraîner une allergie. Exposition : Parfois, une exposition à long terme et de faible niveau à un irritant, tel qu’un produit chimique industriel, peut entraîner une inflammation chronique. Troubles auto-immuns : Le système immunitaire attaque par erreur des tissus sains normaux, comme dans le cas du psoriasis. Les maladies auto-inflammatoires : Un facteur génétique affecte le fonctionnement du système immunitaire, comme dans la maladie de Behçet. Inflammation aiguë persistante : Dans certains cas, une personne ne se remet pas complètement d’une inflammation aiguë. Parfois, cela peut conduire à une inflammation chronique.

  • Les facteurs susceptibles d’augmenter le risque d’inflammation chronique comprennent :
  • L’âge avancé
  • L’obésité
  • Une alimentation riche en graisses malsaines et en sucre ajouté
  • Le tabagisme
  • Le manque d’hormones sexuelles
  • Le stress
  • Des problèmes de sommeil
  • Les maladies à long terme que les médecins associent à l’inflammation sont les suivantes
  • L’asthme
  • L’ulcère gastroduodénal chronique
  • La tuberculose
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • La parodontite
  • Colite ulcéreuse et maladie de Crohn
  • Sinusite
  • Hépatite active

Inflammation chronique ou aiguë ?

Le tableau suivant résume certaines différences essentielles entre l’inflammation aiguë et L’inflammation joue un rôle essentiel dans la guérison, mais une inflammation chronique peut augmenter le risque de diverses maladies, notamment certains cancers, la polyarthrite rhumatoïde, l’athérosclérose, la parodontite et le rhume des foins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code