Rate this post

augmentation mammaire composite

Augmentation mammaire composite : une chirurgie d’augmentation mammaire qui combine la projection du volume central des implants mammaires avec l’aspect et la sensation naturels de la graisse superposée.

L’augmentation mammaire avec implants et graisse simultanés permet une approche plus puissante et plus polyvalente, et obtient un résultat synergique. L’augmentation mammaire composite doit être ajoutée à la liste des applications où la greffe de graisse sur les seins peut avoir une utilité clinique au-delà de la simple augmentation du volume central.

Préparation avant l’intervention chirurgicale :

Évaluation des antécédents médicaux (allergies, troubles médicaux graves et tous les

médicaments pris sur ordonnance ou non), physique

et des tests de laboratoire seront effectués lors de la consultation.

Évitez de fumer pendant environ 3-4 semaines avant l’opération, car la nicotine interfère

avec la circulation et affectera grandement le processus de guérison.

Arrêtez de boire de l’alcool, une semaine avant l’opération et pendant toute la durée de votre

période de recouvrement.

Il faut éviter de prendre des médicaments tels que des hormones ou des anticoagulants,

des stéroïdes anabolisants et des suppléments pendant au moins 4 à 6 semaines pour éviter les complications

facteurs médicaux avant l’opération, et évitez également de prendre de l’aspirine, des anti

les médicaments inflammatoires et les suppléments à base de plantes car ils peuvent augmenter les saignements.

Pendant la procédure :

L’implant est placé devant le muscle pectoral, principalement par une incision au niveau du pli inframammaire. Ce type d’incision permettra une révision facile si nécessaire dans une phase ultérieure. Elle permet également de contrôler parfaitement la création de la poche dans laquelle l’implant est positionné.

Le lipofilling est effectué dans les couches plus profondes juste au-dessus de l’implant et dans un plan superficiel au niveau du bord médial et supérieur de l’implant, ce qui permet de camoufler le bord de l’implant et de donner un décolleté d’aspect naturel ou d’accentuer le clivage.

Le lipofilling peut également être effectué sur l’ensemble du sein dans la couche sous-cutanée. Cela permet d’obtenir un résultat encore plus naturel. Pour cette variante, il faut disposer d’une quantité suffisante de graisse.

Cela permettra également d’utiliser des implants encore plus petits, ce qui favorisera l’équilibre des propres tissus de la patiente par rapport au volume de l’implant. Cela permettra d’obtenir de meilleurs résultats à long terme.

Les avantages de l’augmentation mammaire composite sont notamment les suivants :

amélioration du volume des seins et de la qualité de la peau : contrairement aux augmentations « lipofilling », les augmentations de la taille du bonnet peuvent être facilement réalisées
il est possible d’effectuer des ajustements de forme spécifiques, ce qui améliore le résultat esthétique en ce qui concerne la symétrie
la dissection des poches pré-pectorales est plus facile à réaliser et mieux contrôlée que celle des poches rétro-pectorales
une douleur minimale, ce qui se traduit par une réhabilitation plus rapide
pas d’animation d’implant avec contraction pectorale
Contrôle précis de la distance inter-mammaire et du remplissage du décolleté
un résultat très naturel
la liposuccion sur le site du donneur permettra d’améliorer les contours du corps

Durée de l’opération :

Il faut 2 à 3 heures

Type d’utilisation de l’anesthésie :

Cette opération est généralement pratiquée sous anesthésie générale

Séjour en hôpital/clinique :

1 nuit d’hospitalisation gratuite

Jours pour rester en Thaïlande :

Au moins 7 à 14 jours.

Risques et complications :

Risques et complications : infections et hématomes, malformations

L’ajout de graisse à une augmentation mammaire est particulièrement bénéfique pour toutes les femmes qui commencent avec un décolleté inadéquat ou des seins étroits et tubulaires. L’utilisation de graisse avec un implant permet d’utiliser les meilleurs aspects de deux approches différentes pour créer un résultat optimal. La graisse est obtenue en pratiquant une liposuccion sur une zone du corps, comme les cuisses ou les bras. La graisse récoltée est séparée puis placée dans des seringues qui sont utilisées pour l’injecter dans la poitrine. Dans certains cas, lorsqu’une femme ne cherche qu’à augmenter légèrement le volume de ses seins, les injections de graisse peuvent suffire. Cependant, pour la majorité des femmes, l’ajout de graisse ne suffit pas à faire une différence substantielle dans la taille des seins. L’utilisation d’un implant permet d’augmenter le volume des seins et de les projeter vers l’avant.

Les implants mammaires sont généralement placés partiellement sous le muscle pectoral, car il n’y a pas assez de tissu dans le sein pour dissimuler l’implant. Cela est particulièrement vrai pour les patientes minces qui ont des tissus mammaires très rares. L’utilisation d’injections de graisse permet d’augmenter la quantité de tissu sous le sein et peut permettre de placer des implants sur le muscle. Pour certaines femmes qui sont très actives sur le plan sportif, placer un implant sous le muscle n’est pas idéal car l’activité musculaire peut transformer la forme d’un implant. L’ajout de graisse sous les seins permet de placer un implant sur le muscle, ce qui empêche toute déformation de l’animation.

Voir aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Proth%C3%A8se_(m%C3%A9decine) pour en savoir plus !

Comment se déroule une augmentation mammaire composite ?

Comme d’habitude, avant toute opération de chirurgie plastique du sein, il est nécessaire d’avoir une ou deux consultations avec le chirurgien plasticien, de faire une prise de sang, une mammographie, d’acheter un soutien-gorge de compression post-opératoire et de voir l’anesthésiste. Si vous fumez, vous devez arrêter un mois avant l’opération d’augmentation mammaire composite à Paris. L’intervention se déroule en ambulatoire ou, plus souvent, avec une nuit de surveillance à la clinique. Elle dure en moyenne 2h30.

Comment se déroule l’intervention sur le plan technique ?

Tout d’abord, on pratique des micro-incisions dissimulées dans des petits plis et autres zones discrètes et on prélève la graisse par la technique de liposuccion assistée (PAL) avec une aspiration douce et tumescente. Les zones suivantes sont privilégiées : la face interne des genoux, la face interne des cuisses, les côtés (poignées d’amour), les hanches et le ventre. La graisse doit être profonde et la peau doit être de bonne qualité. Tout le problème de l’implant mammaire composite est que la graisse prélevée peut très bien revenir si le patient prend du poids, elle peut parfois être remise ailleurs et aussi la peau risque de se rider si elle n’est pas de qualité suffisante (effet peau d’orange ou cellulite).

augmentation mammaire composite-

Une fois la graisse extraite (il faut au moins un litre), elle est centrifugée pour éliminer tout ce qui est inutile (sang, débris de tissus, huile, etc.) puis injectée dans le décolleté pour cacher les bords de la prothèse mammaire. Il faut souvent 60 à 120 cc de graisse par sein.

La prothèse mammaire est placée selon la technique habituelle, par une très courte incision sous le bras ou parfois par l’aréole si elle est assez large. Une poche est créée à la fois devant et derrière le muscle pour obtenir un effet naturel d’augmentation mammaire à Lyon (double plan). De temps en temps, il est possible, si l’implant est petit, le sein très glandulaire et la peau très ferme, de placer la prothèse mammaire devant le muscle en prépectoral. La prothèse (le Docteur utilise souvent Eurosilicone, Nagor ou Motiva Ergonomix) est ronde, lisse, avec un gel de silicone souple et cohésif. Le profil est souvent modéré pour un beau résultat d’augmentation mammaire naturelle et le volume moyen est de 250 à 330 ml pour obtenir un gain de 1 à 2 bonnets. Le plus souvent la patiente passe d’un bonnet A ou B à un bonnet C ou petit D. Un drain n’est presque jamais placé aujourd’hui.

En savoir plus aussi sur ce site web : https://solidarites-sante.gouv.fr

Le cabinet du Docteur est équipé de la technologie du scanner 4D Eve 4.0.

Lorsque vous viendrez pour une consultation d’augmentation mammaire composite avec photo, vous pourrez utiliser la réalité augmentée pour découvrir à quoi ressembleront vos nouveaux seins.

Les bénéfices de l’augmentation mammaire et avis

augmentation mammaire composite avis

Le grand avantage de cette technique mixte d’augmentation mammaire composite avec à la fois une prothèse et de la graisse est le résultat très naturel obtenu chez des patientes maigres chez qui une augmentation mammaire sans implant ne serait pas possible (pas assez de graisse) et où un implant donnerait des résultats assez faux. Vous pouvez en savoir plus sur l’augmentation mammaire composite sur un forum.

Par contre, il faut savoir que les effets et les douleurs postopératoires sont plus longs car il y a deux interventions combinées en une seule. Je recommande un temps de récupération de 7 à 10 jours après l’opération. L’augmentation mammaire composite et témoignage vont toujours ensemble parce que les gens ont l’habitude de faire des retours gratifiants.

Les complications sont toujours les mêmes. Pour le lipofilling : absorption excessive de graisse, plis à l’endroit de la liposuccion et infection. Pour les implants : coques, ruptures, et le changement futur est indispensable.

Le prix d’une augmentation mammaire composite avec un bon chirurgien esthétique à Paris coûte au moins 7500 euros, en pratique souvent un peu plus car il y a plusieurs zones de prélèvement par liposuccion.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *